Délégation départementale APF du Loiret (45)

  • Soiré Ciné débat "Moi Daniel Blake" aux Carmes

    affiche orleans.jpg

    En Janvier, nous vous informions de la publication du livre "Chômage, Précarité : halte aux idées reçues!", auquel à participer l' APF en rédigeant une partie du livre, aux cotés de 25 organisation.

    Ce livre est préfacé par Ken LOACH, qui a obtenu la Palm d'Or à Cannes avec son fil "Moi Daniel Blake"

    Le synopsis du film : Pour la première fois de sa vie, Daniel Blake, un menuisier anglais de 59 ans, est contraint de faire appel à l’aide sociale à la suite de problèmes cardiaques. Mais bien que son médecin lui ait interdit de travailler, il se voit signifier l'obligation d'une recherche d'emploi sous peine de sanction. Au cours de ses rendez-vous réguliers au « job center », Daniel va croiser la route de Katie, mère célibataire de deux enfants qui a été contrainte d'accepter un logement à 450km de sa ville natale pour ne pas être placée en foyer d’accueil. Pris tous deux dans les filets des aberrations administratives de la Grande-Bretagne d'aujourd’hui, Daniel et Katie vont tenter de s’entraider…

    Nous vous proposons une soirée diffusion débat autour de ce film,

    le vendredi 28 Avril 2017, à 20H00 aux Cinémas des Carmes.

    Entrée 8€/6,80€ (tarif réduit)

    Nous accueillerons entre autre intervenant, Véronique Bustreel, conseillère nationale Emploi/formation à l'APF.

    Vous pourrez vous procurer le livre au prix de 10€ durant cette soirée.

     

  • Les candidats font l’impasse sur la priorité numéro un des personnes en situation de handicap !

    A quelques jours du premier tour des élections, l’APF fait le constat que le droit à compensation inspire peu, voire pas du tout, les candidats à l’élection présidentielle !

    Dans l’enquête Ifop-APF « Conditions de vie, aspirations et intentions de vote », une meilleure prise en charge pour compenser les situations de handicap est l’objectif prioritaire cité par les personnes en situation de handicap pour améliorer leur quotidien.

    L’APF demande en urgence le respect du principe fondamental de la prestation de compensation du handicap (PCH) : son caractère individuel. Elle demande un élargissement immédiat des besoins couverts par la prestation (activités ménagères, aides à la parentalité, aides à la communication etc.) et la revalorisation immédiate des tarifications de tous les besoins (aides humaines, techniques etc.).

    L’APF demande à terme la création du « risque autonomie » qui doit financer l’intégralité des besoins et l’intégralité des dépenses effectuées par les personnes au titre des aides à l’autonomie. Et ceci quelle que soit l’origine de la situation de handicap, quel que soit l’âge, et quel que soit le besoin.

    Lire la suite