• Accessibilité : les besoins des personnes en situation de handicap et des personnes âgées abandonnés !

    Les associations représentatives des personnes en situation de handicap et de leur famille, les associations de personnes âgées et les associations des usagers de la voirie et des transports tiennent à exprimer leurs profondes exaspérations et irritations face au grave recul du Gouvernement concernant l’accessibilité. Les associations jugent particulièrement inacceptable l’Ordonnance relative à l’accessibilité des établissements recevant du public et des transports en commun, présentée ce matin en Conseil des ministres, qui est un recul inadmissible sur les acquis en matière d’accessibilité.

    En effet, cette Ordonnance beaucoup trop souple ouvre la voie à de nouvelles dérogations et détricote entièrement la loi accessibilité de 2005, en abaissant drastiquement le niveau d’exigence légale ! L’accessibilité s’avère donc sacrifiée sur l’autel de la rigueur.

    Après 40 ans d’attente et deux lois inappliquées en matière d’accessibilité, c’est un retour en arrière considérable qu’impose le Gouvernement aux millions personnes en situation de handicap, de personnes âgées, de parents avec enfants en bas âge et poussette mais aussi à tous les usagers du cadre de vie qui souhaitent circuler librement.

    De plus, ce dispositif n'est pas conforme à l'esprit de la Convention internationale relative aux droits des personnes handicapées, car il s'agit de graves reculs par rapport à l'ambition initiale de la loi accessibilité de 2005, et non de promotion des droits tel que le requiert pourtant ladite Convention.

     

    Pour lire le communiqué complet, cliquez ici

  • La Délégation recherche un-e jeune service civique

    Développer des actions afin de rompre l'isolement des personnes en situation de handicap

    Où ?Loiret (Centre)Quoi ?Dans un contexte où dans le Loiret les personnes en situation de handicap se sentent de plus en plus isolées, et rencontrent de grandes difficultés pour avoir une vie sociale, la Délégation APF de Loiret décide de mettre en place un plan d'action de "rupture de l'isolement" sur l'ensemble du département.
    Il s'agit d'une mission visant essentiellement à permettre de développer des actions afin de rompre l'isolement des personnes en situation de handicap dans le Département du Loiret (sorties culturelles, temps d'échanges.

    Afin de couvrir le département, le volontaire devra accompagner la mise en place et le développement de groupes relais qui permettront à l'association d être au plus proche des personnes concernées.

    En lien avec les équipes salariés, élus et bénévoles de la Délégation le Volontaire aura pour mission :
    - de proposer et développer toutes actions permettant la rupture de l'isolement des personnes en situation de handicap moteur dans le département, en respectant un principe d'inclusion.
    - favoriser, animer et mettre en place des groupes relais dans le département afin de mieux répondre aux besoins des adhérents de l'association.Quand ?À partir du 6 octobre 2014 (8 mois, 35 h/semaine)Plus de renseignements ou pour postuler : http://www.service-civique.gouv.fr/missions/developper-des-actions-afin-de-rompre-l-isolement-des-personnes-en-situation-de-handicap