• Revenons sur le cinquantième anniversaire de la Délégation

    Résumé en image de la Journée du cinquantième anniversaire de la Délégation, qui était organisée le 19 septembre 1993.

    doc00238620130528100750_001.jpg

  • Les élus de l'APF à la rencontre des adhérents

    C'était une décision du conseil départemental de la délégation du Loiret : être disponible pour les adhérents, pour tous les adhérents.

    Il aura fallu attendre notre déménagement afin que cela se réalise, mais ils sont dans les starting blocks.

    Ils n'attendent que vous...

    Désormais, et ce à partir du Vendredi 7 Juin, un élu du Conseil Départemental sera présent tous les vendredi de 14H à 16H afin d'être à l'écoute des adhérents.

    Cette démarche permet aux élus, d'être plus proches et à l'écoute de vos demandes, de vos besoins, de vos idées...

    N'hésitez pas à venir les rencontrer à la Délégation, ou à leur passer un coup de fil au 02.38.43.28.53, en demandant l'élu de permanence.

    Les élus veulent faire de ce temps de véritables temps de rencontres et d'échanges, qui leur permettront de mieux appréhender les décisions qu'ils devront prendre.

    N'hésitez plus, vos élus sont à votre disposition.

  • PÉTITION : Pour plus de transport en commun dans le département

    L'APF du Loiret est pour le développement du transport adapté dans toutes les communes du Loiret et soutient la pétition au Conseil Général du Loiret initiée par Francine sur le site de Change.org.

    http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/au-conseil-g%C3%A9n%C3%A9ral-du-loiret-plus-detransport-en-commun-sur-le-d%C3%A9partement-du-loiret

    Plus de transport en commun sur le département du Loiret

    PETITION

    Les personnes habitant la campagne et dans l'impossibilité de conduire ne peuvent se déplacer facilement vers les grandes agglomérations, il en est de même pour les personnes en situation de handicap. En effet, s'il y a les cars ULYS, ces derniers ne circulent pas assez dans la journée. Exemple, Montargis-Pithiviers le samedi : une arrivée à 7h12, la suivante à 14h30. Les transports à la demande devraient être étendus à toute la semaine, et concerner aussi les villes comme Beaune la Rolande où passe un car deux fois par jour. Et bien sûr tous ces transports doivent être accessibles, voire gratuit comme dans certaines communes de France. Un transport en commun gratuit génère une plus grande utilisation de ce dernier. En conséquence, c'est moins de voitures sur les routes, donc un rapport pollution par utilisateur plus faible.