Actions - Page 4

  • Manifestation : le 11 Février défendons l'Accesscibilité

    affiche 11 02 2015.jpg

    Les Personnes en situation de handicap, personnes âgées, usagers des transports, familles, piétons de la Région Centre , comme partout en France, réagissent très vigoureusement à l’Ordonnance sur l’accessibilité publiée le 27 septembre 2014 au journal officiel.

     

    Cette Ordonnance constitue un grave recul au regard des ambitions initiales de la loi du 11 février 2005 et est contraire à la convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées.

     

    Le dispositif des Ad’AP demeure trop souple, la remise en cause de normes répondant aux besoins n’est pas acceptable, le texte aboutit à contourner les obligations actuelles qui sont déjà insuffisantes.

     

    La liberté d’aller et venir est un droit fondamental qui reste formel et n’est toujours pas concrétisé.

     

    Des millions de citoyens concernés par les questions d’accessibilité et de conception universelle (personnes en situation de handicap temporaire ou permanente, personnes âgées, usagers des transports, familles,manutentionnaires,  …) – ont été trahis au regard des engagements du Président de la République et du gouvernement.

     

    Nous dénonçons publiquement l’instrumentalisation des associations dans le cadre la « soi-disant » concertation nationale engagée au dernier trimestre 2013 à l’initiative du gouvernement durant laquelle, pourtant, nous n’avons cessé d’exprimer notre opposition aux propositions présentées et a refusé tout « compromis » contraire au principe de l’accessibilité universelle.

    Après deux lois et plus de 40 ans d’immobilisme, ça suffit !

     

    Nous n’attendrons pas 10 ans de plus.

     

    Nous sommes en colère et nous l’exprimons publiquement.

     

    Nous demandons à tous les citoyens, aux élus de la République, à toutes les organisations associatives, syndicales, professionnelles de se mobiliser pour une société accessible à tous. Notre combat est celui de tous pour une société du « vivre ensemble ».

     

    Le 11 Février 2015 nous dirons NON à la ratification de l’Ordonnance en l’état : le gouvernement doit revoir sa copie.

     

    Le 11 Février 2015, nous dirons OUI – avec tous ceux concernés - pour une société accessible à tous !

     

     

  • la seconde Pelle d'Or décernée à ... la Gare SNCF d'Orléans

    IMG_4217.JPG

    Il semblerait que se soit un marronnier de l'accessibilité Orléanaise... les gares SNCF...

    C'est la raison pour laquelle, le Collectif du Loiret pour une France Accessible à Tous a décidé de remettre sa seconde pelle d'Or à la Gare SNCF d'Orléans...

    Mais pourquoi? me direz vous??? une gare quasi neuve...

    Et bien le fait qu'elle soit récente n'en fait pas pour autant une gare accessible, nous irions même plus loin, en la qualifiant à certains endroit de dangereuse.

     

    Un grand espace minéral sans aucun repère pour les personnes aveugles ou mal voyantes, des lignes de guidage qui ne vont pas sur tous les quais, des poteaux de soutènement a hauteur d'homme non détectable à la canne, et sans aucune protection... Tous ces points sont autant  d'éléments qui déterminent l'inaccessibilité et la dangerosité de la Gare SNCF d'Orléans.

    Sa grande Sœur de Fleury les Aubrais fût aussi mise à l'honneur lors de cette cérémonie... rappelons le, elle n'est toujours pas pourvue d’ascenseurs, et elle oblige toujours les personnes en situation de handicap à traverser les voies afin de rejoindre le bon quai.

     

     

     

  • Journée Internationale des Droits Humains... Nous étions devant le tribunal d'Orléans

    Aujourd'hui, 10 Décembre, journée Internationale des droits Humains, nous étions une trentaine de militants à nous montrer afin de défendre l'accessibilité Universelle, et l’accès aux droits qui en découle.

    Comme lieu symbolique pour l'accès aux droits, le collectif du Loiret pour une France Accessible à Tous à choisi le tribunal d'Orléans.

    Lieu de justice par excellence, dans lequel les personnes en situation de handicap sont obligées de passer par les petites portes cachées afin de faire valoir leurs droits.

    Les militants, associations, élus et citoyens présents devaient s’enchaîner afin de montrer leur opposition au démantèlement de la loi de 2005, mais nous en avons été empêchés sous prétexte que nous risquions de gêner les circulation... intéressant lorsque l'on pense que les personnes en situation de handicap sont quotidiennement gênées dans leur circulation.

    Du coup nous avons organisé une chaîne humaine symbolique devant les médias présents.

    photo 8.JPGphoto 5.JPG

    IMG_20141210_152824.JPG

    IMG_20141210_152901.JPG