Actions - Page 2

  • Suivez le blog du groupe jeunes de l'APF du Loiret

    jeun es.jpg

    Le groupe jeunes de l'APF du Loiret est maintenant en route.

    Se rencontrer, échanger, mener des actions pour et par les jeunes, tels sont les objectifs que ces jeunes se sont fixés.

    Retrouver l'actualité de jeunes de l'APF du Loiret sur leur BLOG.

  • Un groupe jeunes à l'APF du Loiret

    jeun es.jpgVous avez moins de 30 ans ? Vous avez envie de sortir ? Rencontrer des personnes ? Vous amuser ?

     

    Rejoignez-nous !

     

    Les jeunes sont nombreux à l'APF : dans les délégations, dans les structures médico-sociales, à APF Evasion, en tant qu'usagers, bénévoles, salariés, volontaires... en situation de handicap ou pas !

    De nombreux projets sont portés par eux ou pour eux. C’est pourquoi l’APF du Loiret a décidé de mettre en place son propre « Groupe Jeunes ».

     

     

    La première rencontre entre moins de 30 ans aura donc lieu le

    Vendredi 27 Mars dans les locaux de la délégation à partir de 14H30.

    Au programme : convivialité, discussion autour de vos envies et goûter ! 

  • Menaces sur l'accès aux droits des personnes handicapées : l'APF lance la campagne "Touche pas à ma MDPH !"

    MDPH, pétitionÀ la veille des élections départementales et alors que le Sénat étudie actuellement le projet de loi relatif à l'adaptation de la société au vieillissement, l’APF tient à alerter sur les menaces qui pèsent, encore une fois, sur les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH). En effet, ces dernières sont menacées dans ce projet de loi mais également localement du fait des pratiques de certains Conseils départementaux (ex Conseils généraux).

    Ces guichets uniques d’accès aux droits, grande avancée de la loi handicap de 2005, sont en danger : ils pourraient être remplacés par des dispositifs de plus en plus intégrés aux Conseils départementaux avec le risque de désavantages certains pour les personnes en situation de handicap et leur famille. Alors que de nombreuses personnes expriment déjà leurs difficultés pour accéder à leurs droits, cette remise en cause des MDPH va accroître ces complications !

    Aujourd’hui la priorité n’est pas de modifier les MDPH mais bien de leur donner des moyens supplémentaires afin d’améliorer leur fonctionnement dans l’objectif de répondre efficacement aux attentes et besoins des personnes.

    Ainsi, l’APF lance la campagne « Touche pas à ma MDPH ! » accompagnée d’une pétition en ligne surwww.change.org/TouchePasAMaMDPH pour interpeller le président de la République et le Premier ministre et demander des MDPH renforcées et indépendantes pour pouvoir accomplir toutes  leurs missions !  

    Pour lire le communiqué complet, cliquez ici