- Page 2

  • La lettre d'opinion N°8

    Vous pouvez trouver la lettre d'opinion de l'APF ICI

     

    Au sommaire :

    • La réforme des retraite
    • L'inadmissible expulsion d'Ardy
    • L'acccessibilité dans la citée : il faut resister au lobbies
  • Bus de substitution non accessibles

    Le site Orleansinfos.fr, et l'APf ont mené un test sur l'accessibilité du dispositif de substitution mis en place pendant les travaux d'interconnection du tram.

    Le reportage ICI

     

  • Bus de substitution : lettre ouverte au président de l'Agglo

     

    Monsieur le Président,

     

    Depuis une semaine, et afin de pouvoir réaliser les travaux d’interconnexion des deux lignes de tram, vous avez mis en place un parcours de bus de substitution.

     

    Ce parcours n’a été présenté à la Commission d’Accessibilité de l’agglo que vous présidez que pour information, après sa diffusion officielle dans la presse. Je me permets de vous demander Quid de l’avis des associations représentatives dans cette instance ?

     

     

    Même si nous somme d’accord sur le fait que de tels travaux peuvent engendrer la coupure du fonctionnement du tram, je tiens à vous alerter des difficultés rencontrées sur ces bus de substitutions.

     

    Dans un premier temps, nos adhérents sont régulièrement confrontés à des bus non accessibles, alors que vous vous étiez engagé à ce que ce service de replacement soit intégralement accessible.

     

     

    De plus j’attire votre attention sur le fait que sur les 9 arrêts que vous avez créés, 4 ne sont non seulement pas accessibles, mais représentent un véritable danger.

     

    Les arrêts non accessibles sont les suivants :

    <!--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->Antigna : La personne en situation de handicap est obligée de descendre du trottoir pourtant très haut, pour se diriger vers la gare, puisqu’un panneau d’information gène sa circulation.

    <!--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->Coligny : des deux cotés, la descente dans les graviers et le manque total de cheminement privent les personnes de la possibilité de descendre du bus, sans aucun accompagnement ou aide d’un tiers. Là encore le cheminement le long de la nationale est un danger.

    <!--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->Libération : les personnes sont obligées là encore de circuler sur la route, sans bateaux ni réels cheminements protégés.

    <!--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->La Bustière : le trottoir n’étant pas rehaussé, l’utilisation de la rampe amovible est difficile et les personnes rencontrent des difficultés pour accéder aux bus.

     

     

    Monsieur le Président, nous ne pouvons pas tolérer de telles mises en danger de nos adhérents, qui vont là au-delà du simple manquement de volonté de travailler avec nos associations.

     

     

    Par conséquent, nous vous demandons de procéder en urgence à une modification de ces cheminements, afin que la sécurité et la libre circulation des personnes soient respectées.

     

    Dans l’attente d’une réponse rapide de votre part, je vous prie Monsieur le Président d’agréer mes respectueuses salutations.