• Des bâtons dans les roues sur Orleansinfos.fr

     

    A lire l'article sur la mobilisation des bâtons dans les roues sur le site Orleansinfos.fr : ICI

  • L'APF au Festival de Loire

     

     

    IMG_0036.JPG

     

     

    En remontant le vieux pont et plus précisément à la moitié de celui-ci je tournais la tête ; elles étaient là au rendez-vous les toues qu’elles soient sablières ou cabanées avec leurs drôles de voile rectangulaire, les gabares ou bien les zalmschouw bateaux

    traditionnels néerlandais qui servaient pour la pêche au saumon et aussi un bateau innovant car il marche à l’énergie solaire, de plus le soleil est au rendez-vous !

     

    Hardi les gars vire au guindeau , good by farewell ( chanson pour relever l’ancre et la chaine de mouillage).

     

    C’est la première sortie du groupe culturel ; Kristof et Claude aident les personnes en fauteuil à monter sur le chaland. Et nous voilà partis. L’air est doux, une impression de grand calme nous submerge tous. Lydia et Pascale comme Danièle et Hugues ont l’air ravi.

    Après une pause restauration nous arpentons les quais et finissons la journée par une visite à l’o fish parade qui se trouve dans les jardins de la charpenterie. Ces poissons nous font rêver. Nous prenons le temps de les regarder puis de voter pour notre poisson préféré.

     

    Hardi les gars vire au guindeau , good by farewell

    Pour voir l'article sur la sortie dans Orleansinfos.fr : ICI

    L'album photo : cliquez sur l'image ci-dessous


     

     

  • 27 septembre : défendons ensemble l’accessibilité !

    Chers amis,

    J’espère que vous avez passé un bel été et vous souhaite à tous une excellente reprise.

    Comme vous le savez, durant le dernier trimestre, les tentatives de remise en cause des acquis de la loi de 2005 sur l’accessibilité ont fait rage. Point d’orgue : les propositions de loi des sénateurs Blanc et Doligé, qui face aux pressions incessantes des lobbies, remettent en question l’obligation de mise en accessibilité (créant des « autoroutes » dérogatoires sur le neuf et l’existant), et même d’en modifier le contenu et l’étendue. Une obligation d’accessibilité, qui, pour mémoire, remonte… à la loi de 1975 !

    Si la loi du 11 février 2005 n’a en effet pas bouleversé la donne en la matière, privilégiant le levier de la compensation, elle a néanmoins et surtout permis d’acter un délai, indispensable pour enfin sortir les décideurs de l’immobilisme et du velléitaire : non, l’accessibilité n’est pas une question de « bonne » ou de « mauvaise » volonté des uns ou des autres.

    C’est une question fondamentale d’accès aux droits et de citoyenneté, et qui reste la première cause vécue de discrimination par les personnes en situation de handicap.

    Notre exaspération nous conduit donc à frapper fort avec une mobilisation nationale le 27 septembre pour la défense de l’esprit de la loi handicap.

    Loi handicap, dont l’application peine également à être respectée dans le champ de l’éducation.

    Moment clé pour les enfants et jeunes en situation de handicap et pour leur famille, cette rentrée est encore une fois marquée par le manque d’auxiliaires de vie scolaire, mais aussi de places en établissements et services. La coopération entre l’Éducation nationale et le secteur médico-social, pourtant indispensable, reste encore un maillon faible pour garantir des parcours éducatifs inclusifs.

    Merci à tous pour votre soutien et relais essentiels pour consolider notre action !

    Jean-Marie Barbier, Président