• Accessibilité : après le neuf, l’existant, cible des dérogations ? L’APF passe à l’action le 27 septembre !

    Après s'être attaqué aux obligations d'accessibilité des bâtiments neufs avec la proposition de loi Paul Blanc qui instaure des dérogations, c'est désormais la mise en accessibilité des bâtiments existants qui semble être remise en cause.

    Alors qu'il y a moins d'un mois, l'Association des paralysés de France (APF) réagissait vivement aux propositions du rapport Doligé qui remet en cause les principes fondamentaux de la loi handicap du 11 février 2005 (modification de la définition de l'accessibilité, élargissement des possibilités de dérogations, délai de 2015 repoussé), aujourd'hui, le président de la République demande à ce que ce rapport devienne une proposition de loi !

    L'APF est consternée par cette annonce alors que Nicolas Sarkozy, affirmait, lors de la 2ème conférence nationale du handicap, le 8 juin dernier qu'il « ne céderait pas sur l'échéance de 2015 ».

    Au regard de cette annonce inacceptable, l'APF, totalement mobilisée sur ce sujet avec sa campagne « Des bâtons dans les roues », annonce une journée nationale d'actions pour défendre les principes d'accessibilité et de conception universelles, le mardi 27 septembre.

    Pour lire le communiqué, cliquez ici

    Pour lire le courrier envoyé au Sénateur Doligé, cliquez ici et l'argumentaire de l'APF, cliquez ici

     

    En attendant plus d'infos sur toutes les actions en France début septembre, continuez à signer et faire signer la pétition !

  • Ardi Vrenezi et ses parents autorisés à revenir en France !

    ardi.jpg

    La nouvelle vient de nous arriver par un mail de Mimoza, la sœur d'Ardi : ses parents et Ardi lui-même vont bénéficier d'un visa les autorisant à revenir en France. L'ambassade de France à Pristina confirme.

    L'Association des paralysés de France (APF) et le Réseau Education sans frontière (RESF) se réjouissent de cette belle nouvelle.

    C'est un soulagement pour tous ceux qui se battent pour empêcher que cet adolescent polyhandicapé sévère subisse une mort prématurée et dans des conditions inacceptables faute de la prise en charge qui lui était donnée en France.

    Tout n'est pourtant pas acquis : si les parents d'Ardi ont bien un visa, sa sœur Mimoza, âgée de 18 ans et quelques mois, et son jeune frère Eduardi, 14 ans, eux, n'en ont pas. Envisage-t-on sérieusement, à l'Elysée, de les laisser au Kosovo sans leurs parents et sans ressource ? Il tombe sous le sens qu'ils doivent accompagner leurs parents.

     

    Pour lire le communiqué, cliquez ici

  • Assemblée Départementale

    La prochaine assemblée Départementale aura lieu le

    Samedi 8 Octobre 2011

    à la Salle Harmonie d'Olivet

    146 Rue du général De Gaulle à Olivet